Expérience pro : Deuxième semaine de stage chez PLF.

on

Pour cette deuxième semaine, après avoir fini d’ajouter tous les Serveurs virtuels, j’ai eu pour objectif de créer un trigger (déclencheur) sur Zabbix pour détecter les serveurs sous Windows qui n’avait pas le logiciel Sophos.

Après la lecture de la documentation technique, j’ai créé un trigger sur Zabbix pour détecter si le service Sophos est détecté sur les serveurs ou non.

{Template OS Windows:service.info[Sophos Endpoint Defense Service,state].min(#3)}<>0

Le but de ce trigger est de détecter un éventuel problème avec les serveurs qui ont Sophos et de détecter les serveurs qui n’ont pas Sophos.

Le reste de la semaine il m’a été demandé de travailler sur l’ajout des switchs sur Zabbix, pour ce faire il me faut utiliser le protocole SNMP que je ne connaissais pas avant mon stage, j’ai donc commencé par étudier le protocole et son fonctionnement.

SNMP : Simple Network Management Protocol ou en français protocole simple de gestion de réseau, permet de gérer les équipements réseau, de les superviser et de faire du monitoring dessus, en gros c’est un protocole qui permet de gérer à distance un équipement réseau et de le diagnostiquer.

Zabbix sait utiliser le protocole SNMP dont il me faut l’activer sur les switchs en question, sauf que la difficulté de cette tâche réside dans le fait que les switchs de l’entreprise sont des switchs Alcatel qui utilisent des commandes différentes que les switchs Cisco que j’ai l’habitude d’utilisé.

Mais grâce à la documentation des switchs j’ai trouvé le moyen de l’activer en mode CLI mais aussi par le WEBGUI ce qui est plus rapide que de le faire en ligne de commande.

Ensuite j’ai dû configurer un template personnalisé en fonction des besoins de l’entreprise, comme par exemple le débit d’un port, l’état d’un port Ethernet ou encore la consommation en bande passante.

Voici un exemple d’info que génère le template.

Les problèmes rencontrés au début de l’ajout des hosts sur Zabbix ont été des problèmes liées aux protocoles SNMP qui parfois s’avèrent très capricieux parfois et qui timeout pour des raisons obscur mais cela fait partie du métier donc après quelques paramétrages et test finalement le SNMP remontent bien et les infos ont bien fonctionné, cette difficulté m’a fait remettre en question mes configuration et paramétrage et m’a permis d’avoir un esprit critique sur mon travail pour trouver le moyen de tout faire fonctionner correctement.

j’ai aussi dû appréhender le caractère de la sécurité informatique car le SNMP peut être une faille de sécurité au sein d’un système d’information si on ne configure pas correctement les switchs.

Durant cette semaine, j’ai aussi aider à détecter différent problème en utilisant Zabbix, par exemple j’ai installé un template Mysql serveur pour remonter des infos plus précise pour permettre à l’équipe d’identifier les problèmes potentiel liée au serveur SQL.

2 thoughts on “Expérience pro : Deuxième semaine de stage chez PLF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *